AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 ▪ till stardust, darling.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hart Ruskin

avatar

▪ MEMORIES : 19

MessageSujet: ▪ till stardust, darling.   Dim 21 Mai - 20:26


( hart ruskin )
Are you scared? Or are you not ready?
There is a difference.
 
©tumblr.

nom complet - Harold, un hommage à son grand-père. Christopher, en hommage à la patrie. Ruskin, un hommage à la jolie petite île de Tybee dont il parfaitement indissociable. surnom - Hart. Attribué depuis la petite enfance et est resté comme de la terre sous les ongles, si fortement ancré qu'il ne se reconnait sous aucune autre appellation. âge, date et lieu de naissance - Trente-et-une années. Déjà, oui. Parfois, il se demande comment il a pu aussi facilement les laisser filer comme des grains de sable entre ses doigts. Hart, c'est typiquement le gars d'ici, il y est né et y sera très probablement enterré aussi, dans la nécropole familale, sans doute, manifeste de l'ambition grotesque de ses pères de se démarquer en tant de dynastie locale. Il est né au cœur de l'hiver par un 28 janvier. signe astrologique - Verseau. Les idées gouvernées par un rationalisme cartésien classique, il n'y voit cependant rien de plus qu'une discussion de bistrot générique. origines et nationalité - Pur produit américain avec les syllabes fluides et satinées du sud pour en attester. Pour les Ruskin, le patriotisme c'est une religion. Traditionalisme et conservatisme, l'exemple impudiquement standard des WASP fortunés de banlieue, polos fraîchement repassés, Labrador et clôture blanche compris. And God fucking bless America. job/études, statut monétaire - Docteur Ruskin, un parmi tant d'autres. Avec un paternel à la tête de l’hôpital de Tybee, sa voie dans la médecine était toute tracée - on lui a offert un stéthoscope en plastique pour son premier anniversaire (la subtilité n'a jamais été le point fort des Ruskin). S'il se révèle comme étant le parfait petit descendant dans un premier temps, il divergera du chemin pavé par son père. Plutôt que chirurgien, il choisit de se diriger vers la médecine vétérinaire. Sauveur de Mr Fluffy et de tous ses amis et opérant en zone rurale, il se salit souvent les mains - tant mieux, ça ne lui fait pas peur. La branche est moins révérée et moins bien rémunérée, mais il n'a jamais été à la recherche d'un statut. Il est si épuisé quand il rentre le soir qu'il s'enveloppe dans les bras de Morphée dès que sa tête se pose contre son oreiller, les membres endoloris mais avec la ferme, glorieuse conviction de faire du bien dans le monde. statut civil - Fiancé, aux dernières nouvelles. à tybee island depuis - écrire ici. traits de caractère - Conciliant, diplomate, habile, altruiste jusqu'à l'abnégation parfois, prudent (voire rabat-joie, dépendamment de la personne interrogée), avenant, courtois, pragmatique, indépendant, cyniquement optimiste, moralisateur, discret, secret, ambitieux, érudit, curieux, terre à terre, cartésien, meneur, responsable, cultivé, assuré, policé, obstiné, souriant, calme, attentionné, paradoxal, taquin, posé, observateur, loyal, compétitif, méfiant, (trop) protecteur. caractéristiques physiques - écrire ici. groupe - écrire ici.

( alt er love )  
( you’re burning inside,
a fire’s confined by your mind—
how is this considered fine? )
[MOODBOARD]  i. | RUSKIN. Le nom lui colle tellement à la peau qu'il pourrait tout aussi bien avoir été marqué au fer rouge sur son épiderme. Tout le monde connait les Ruskin, et, surtout, tout le monde à une opinion sur les Ruskin. La ville est aussi susceptible de chanter leurs louanges que de les enterrer sous les pierres de la critique. Un clan à la taille considérable, probablement trop colossal pour une si petite île. Des géants parmi les mortels. Ils sont les têtes pensantes derrières toutes les décisions concernant la communauté, l'illustre lignée qui a posé les pierres fondatrices de la bourgade. Leur influence est certaine, leur notoriété impossible à ignorer. Pour quelqu'un qui prête une importance aussi primaire à l'entretien minutieux d'un jardin privé que Hart, l'absence abyssale d'anonymat s'est souvent apparentée à un manque cruel d'oxygène - quatre murs qui se referment sur lui, doucement mais surement. Les regards sont invariables, plein de jugement et d'attentes démesurées. Etre un Ruskin, ça va bien plus loin que de porter un patronyme hérité de son père, c'est tout un idéal d'excellence qu'il faut non seulement conserver, mais constamment transcender. La médiocrité n'est simplement pas Ruskin, tout comme la paresse ou la passivité qui sont à bannir des vocabulaires. Et parfois, il lui semble qu'il est sur le point de misérablement s'écrouler sous le poids la pression. ii. | YOU'RE GONNA GO FAR, KID. Le foyer Ruskin est notablement propice à la culture de l'ambition. Elle est y pousse fiévreusement, promptement, puisque toutes les conditions requises pour sa prolifération sont rassemblées. Cependant on ne sait jamais si elle s'enracinera comme une belle forêt verte et luxuriante, ou une saleté de mauvaise herbe qui étranglera toutes les autres plantes du jardin. Le potentiel d'Hart est rapidement détecté. C'est un gamin curieux. Il a la soif d'apprendre, un appétit féroce que ses parents sont bien heureux d'incessamment ravitailler. Les sciences, sous toutes leurs formes, en particulier captivent son intérêt et ne cessent de le fasciner. Sur les bancs de l'école, il rayonne, d'une part son excellence académique et de l'autre son attitude exemplaire. Au lycée, il est le président du conseil des étudiants ainsi que celui du club de débat, sociable et responsable avec une cervelle bien huilée entre les deux oreilles. Un bel avenir se dessine déjà alors, au loin. Tu feras de grandes choses. Quand sa lettre d'admission à Stanford arrive à la maison, ses parents sont aux anges, si fiers de leur génie de morveux qu'il la garderont pendue au réfrigérateur tout l'été suivant. Après un cursus pre-med couronné de succès, il est aussitôt enrôlé dans le programme de médecine vétérinaire dont il sort valedictorian. Il ne peut pas le nier, Hart. Il a cette envie calcinante de réussir qui est à la fois sa meilleure qualité et son pire défaut. Continuellement, il se donne de nouveaux buts, toujours plus de projets à réaliser. Il sait que s'il s'arrête, il commencera à se putréfier de l'intérieur, comme un requin qui crèverait asphyxié s'il venait à à cesser de nager. Et chaque fois qu'il se plante, il semblerait que la terre se fend sur sous ses pieds. Il ne peut pas se contenter d'une deuxième place tiède. C'est inscrit dans ses gènes, ça coule dans ses veines : la médiocrité n'est pas Ruskin. iii. | WHO THE FUCK ARE YOU? Plus jeune, toutes ces histoire de "sois toi-même" lui paraissaient assez grotesques. Bien sur qu'il était lui-même, comment pourrait-il être quelqu'un d'autre ? Et puis, un jour, il se retrouva à rire dans un bar à une blague qu'il ne trouvait même pas si drôle, à partager la compagnie de personnes avec lesquelles il n'avait pas grand chose en commun, à tuer le temps désespéramment fixé sur la montre à son poignet, guettant le moment où la soirée prendrait fin. La prise de conscience le foudroya comme un coup de tonnerre. La plus fracassante des réalisations ? L’occurrence était commune. Toute sa vie, il l'avait passée à se limiter, à se forcer des des cases préconçues, dans une zone de confort destinée à rassurer les autres et à les conforter dans leurs familiarité. Etre intelligent, mais pas trop. On ne voudrait pas avoir l'air d'un monsieur-je-sais-tout prétentieux qui prend les autres de haut, on pourrait mettre les gens mal à l'aise. Avoir un avis, mais pas trop ficelé non plus. Et puis, qui s'intéresse vraiment à la politique ? Parlons plutôt du dernier match des Panthers. Sourire, toujours. Relancer la conversation, même si elle ne va nulle part - l'important est de meubler le silence. Surtout ne jamais directement contredire quelqu'un, ça pourrait les forcer à se remettre en question. Combien de fois s'était-il tu de peur de froisser quelqu'un ? Combien de fois s'était-il forcé à prendre part à des mondanités, des discussions vides de sens, et à enterrer son ennui et sa frustration sous une expression conciliante et amicale ? Quel pourcentage de tout cela était lui-même et quel pourcentage était l'influence extérieure ? Qui est véritablement Hart Ruskin ? Il en avait aucune fichtre idée. iv. | BLOOD TYPE : GOLDEN. Hart est bâti pour être le gendre idéal. Chaque brique constituant sa personne a été soigneusement placée pour faire de lui le mec que vous voudriez voir votre fille épouser, une éducation placée sous le signe de l'assurance discrète mais solide (jamais l'arrogance), le respect des valeurs traditionnelles véhiculées par la société sudiste, et le culte de l'homme virile responsable sur lequel on peut compter pour fonder une famille. Pendant longtemps, il s'en est tenu à se conformer à ce qu'on attend de lui. Il a toujours été comme ça, Hart, il déteste l'idée de décevoir qui que ce soit et encore plus sa famille. Alors, il s'est laissé formater par son entourage jusqu'à enfouir ses propres désirs si loin sous la façade parfaitement lisse du golden boy à qui tout réussi, qu'il en a même oublié l'existence, jadis. Récemment, il essaye de tout déconstruire, tout reprendre à zéro. Réparer des années de dégâts, en se demandant comment il a véritablement pu maintenir le masque sans intensément s'épuiser à jouer un rôle plus tôt. v. | MAKE TIME FOR THE GREAT OUTDOORS. Peu de temps après l'obtention de son diplôme, Hart a reçu une offre d'emploi dans le zoo de Central Park, New York City. Une proposition en or, bien évidemment, qu'il s'est empressé d'accepter, exalté. Les premiers mois dans la ville qui ne dort jamais ont été magiques, rien que ça. Il était une âme parmi les millions d'autres, émerveillé par les lumières et la simple immensité de la mégapole qui lui semblait alors infinie. C'était exactement comme mettre les pieds sur une nouvelle planète, un monde entier à explorer et à apprendre à apprivoiser. Les possibilités que chaque lever de soleil ouvrait étaient illimitées, un nouveau jour était synonyme de milles aventures potentielles. Mais, malgré tout ça, il ne lui aura pas fallu longtemps pour commencer à y étouffer. Parce que, Hart, c'est un gars de la campagne, viscéralement. Il le besoin fondamental de sentir l'air cristallin des grands espaces s'infuser dans ses veines pour respirer à pleins poumons, du calme fragmenté de la nature comme bruit de fond pour reposer son esprit. C'est ainsi qu'après un an seulement passé à New York, il rentra à Tybee Island, profondément lassé de la jungle de béton et de son vacarme incessant qu'il lui avait initialement tellement plu. Il a beau dire ce qu'il veut de sa ville natale, en dépeindre le portrait le plus néfaste imaginable, il n'a jamais pu faire son nid nul part ailleurs. vi. | DOCTOR DIMPLES. vii. | PETS ARE BETTER THAN PEOPLE. viii. | ALWAYS SHAKE HER FATHER'S HAND. ix. | MAKE EMPATHY GREAT AGAIN. x. | HURT ME TWICE IT'S MY BAD. xi. | ALPHABET BOY. xii. | RELAX, NOTHING IS UNDER CONTROL. xiii. | UNTIL DEATH DO US APART. xiv. | DUST AND WAVES. Myope et virtuellement aveugle sans ses lunettes ou ses lentilles de contact. Il préfère généralement les lunettes, toutefois. ▪ Possède une mémoire eidétique. ▪ Chez Hart, quand il est chez lui, un disque tourne en permanence. Parfois, même la nuit. Des mélodies apaisantes et tamisées s'échappent alors par les fenêtres toujours laissées ouvertes. Sa collection de vinyles est d'ailleurs plutôt impressionnante, autant par sa taille que par la variété des opus. Des goûts éclectiques qui vont du classique au reggae, en passant par le rock et bien évidemment la musique country. ▪ La passion de la voile lui a été transmise par son père. Dès qu'il en a l'occasion, il sort son bateau pour se laisser voguer au grès vents marins. ▪ Si beaucoup se voient stressés par les problèmes mathématiques, il y a toujours vu une qualité relaxante. Probablement due au fait qu'il est toujours possible d'y trouver une solution parfaitement rationnelle si on cherche bien, contrairement à la plupart des problèmes du monde réel. ▪ Très sportif, il ne supporte cependant pas d'être enfermé dans une salle de fitness. Friand de tennis, de randonnée et de nage, c'est souvent au grand air qu'on le trouvera.

( perhaps the biggest tragedy in love stories, are not the tales of star crossed lovers. perhaps it is the stories of the ones who were all too perfect for each other, and were torn apart by the word almost. )


hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle Abbott
history has its eyes on you
avatar

▪ MEMORIES : 79

| TENERIFE SEA
adress book:
availability: (3/3)

MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   Dim 21 Mai - 20:28

Scott. Il est particulièrement sublime sur ton avatar.
J'adore le pseudo, j'ai hâte d'en lire plus et de venir t'harceler pour un lien. cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meera Halstead

avatar

▪ MEMORIES : 110

| TENERIFE SEA
adress book:
availability:

MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   Dim 21 Mai - 20:28

SCOTT Superbe choix, j'ai hâte de voir ce que tu va faire du beau Bienvenue et pour le lien, t'es pas un petit résumé ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dom Azhar
god doesn’t want you to be happy he wants you to be strong
avatar

▪ MEMORIES : 975

| TENERIFE SEA
adress book:
availability: (3/3) ▪

MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   Lun 22 Mai - 10:44

Ce choix avec Scott.
Hâte d'en savoir plus. I love you
Bienvenue parmi nous.

_________________
“ultralife with me.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisisastateofgrace.forumactif.be
Ever Azhar

avatar

▪ MEMORIES : 1175

| TENERIFE SEA
adress book:
availability: infinity

MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   Lun 22 Mai - 12:44

quel bg I love you
bienvenue parmi nous

_________________
Quand le plaisir brille en tes yeux pleins de douceur et d'espérance, Quand le charme de l'existence embellit tes traits gracieux,
Et tout ce qu'en toi l'on admire, Va, mon coeur n'est pas incertain. De sa sincérité tu pourrais tout attendre. Et mon amour, vainqueur du Temps et du Destin, s'enlacerait à toi, plus ardent et plus tendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hart Ruskin

avatar

▪ MEMORIES : 19

MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   Lun 22 Mai - 19:38

@meera, en fait j'ai rarement une idée très précise de mes personnages avant de commencer à rédiger ma fiche, du coup je suis pas très bonne pour les résumés. Arrow Mais je remplis tout ça rapidement, en espérant que ça pourra se faire pour le lien.
Merci à tous pour votre accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faye Delaney

avatar

▪ MEMORIES : 23

| TENERIFE SEA
adress book:
availability:

MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   Mar 23 Mai - 17:50

au secours, je suis en train de tomber fan absolue de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dom Azhar
god doesn’t want you to be happy he wants you to be strong
avatar

▪ MEMORIES : 975

| TENERIFE SEA
adress book:
availability: (3/3) ▪

MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   Mer 24 Mai - 9:22

Anaïs/Belispeak?
Je t'avais pas reconnue.
Réserve moi un lien avec l'un de mes personnages.

_________________
“ultralife with me.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisisastateofgrace.forumactif.be
Hart Ruskin

avatar

▪ MEMORIES : 19

MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   Jeu 25 Mai - 13:20

@faye, je suis déjà présidente de ton fanclub.
@dom, oui, celle-là. Hi. What a Face Avec plaisir pour le lien, Math, ça va même sans dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▪ till stardust, darling.   

Revenir en haut Aller en bas
 
▪ till stardust, darling.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stardust: le mystère de l'étoile.
» stardust mode assault
» STAR OCEAN - TILL THE END OF TIME
» [Clos ] Rénovation Darling!
» ● BCL ● call me, darling (y)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - this hope is treacherous - :: we are alone with our changing minds :: this is the golden age-
Sauter vers: